Torrentz aussi victime de fermeture

Donnez une note

Depuis ces derniers mois, les fermetures de sites de torrents s’enchainent. Après KickassTorrents, c’est maintenant au tour de Torrentz de disparaitre.

Torrentz disparait à son tour

Depuis quelques années, les fermetures de sites de torrent se multiplient. Si certaines fermetures sont volontaires, d’autres sont causés par une décision de justice. Pour cette fois, c’est à Torrentz de disparaitre. Apparemment, il s’agirait d’une fermeture volontaire, mais les administrateurs du site doivent encore s’expliquer.

Selon les observations, le site aurait préféré abandonner la partie par crainte des autorités et des sanctions. En effet, il aurait probablement choisi la fermeture que de subir la même sanction que KickassTorrents.

De plus, avec la disparition de certains géants du téléchargement en ligne, Torrentz commençait à prendre de l’importance. Et plus il y a d’utilisateurs sur le site, plus cela attirait l’attention des autorités.

Les grands sites tombent progressivement

C’est Supranova qui est le premier site à fermer ses portes. S’il était le site de torrents incontournable à l’époque, il a été contraint à la fermeture en 2004. Juste après sa Supranova, Lokitorrent montait aussi sur les devants de la scène. Mais à cause de sa réputation, il a aussi attiré la curiosité de MPPA. Mais cela n’a pas duré puisque les autorités ont aussi réussi à le fermer.

En 2006, c’était au tour de Torrentspy d’occuper le titre de leader. Un an plus tard, la MPPA a déposé une plainte contre le site et celui-ci a aussi fermé en 2008. Après cela, Mininova est devenu le leader des torrents. Mais pour sa part, c’est BREIN qui a porté plainte et a fini par le faire tomber. BREIN a réussi à le forcer à supprimer les torrents illégaux. Mais sans ces torrents, le site a très vite perdu en notoriété.

En 2012, Btjunkie aurait choisi d’abandonner volontairement la partie après le verdict de Megaupload. En 2013, c’est Isohunt qui détenait la première place. Mais la guerre judiciaire qui a duré 10 ans avec MPPA l’a forcé à se retirer.

En 2015, c’était au tour de EZTV de mettre les clés sous les verrous. Pour sa part, la disparition a été causée par un rachat frauduleux. YTS était aussi un site important depuis 2010. Mais la pression de la justice a eu raison de lui.

Pour 2016, on assiste à la disparition de Torrentz et de KickassTorrents. Beaucoup se demandent encore qui sera le prochain sur la liste.

Mais dans toutes ces histoires, il n’est pas rare que les utilisateurs soient aussi victimes des sanctions émises par les autorités. Raison pour laquelle il vaut mieux se protéger sur le Web. C’est dans cette optique qu’interviennent les VPN. HideMyAss, Ipvanish, Vyprvpn et d’autres fournisseurs VPN proposent en effet de garder l’anonymat sur la toile, de crypter les données et d’échapper aux restrictions.

Comments are closed.